© 2020 Un Visa Humanitaire pour Julian Assange

  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon

VISA HUMANITAIRE 

JULIAN  ASSANGE

DERNIÈRES NOUVELLES !

Alors que le procès en extradition a commencé lundi 7 septembre, la proposition d’un Visa humanitaire pour Julian Assange poursuit son chemin par la voie diplomatique. Vous trouverez ici la  question  du Député Jean Rossiaud  et la réponse du Gouvernement genevois. Dans son article «  L’épée de Damoclès  », le journal Le Temps souligne l’importance de cette démarche pour permettre à Julian Assange de recouvrer sa santé aux Hôpitaux universitaires de Genève, et choisir en toute conscience si et dans quel pays il désire demander l’asile.
Rappel : Le Visa humanitaire n’est pas une demande d’asile.

Le visa humanitaire : une histoire vivante

Visite de John Shipton à Genève : présentation du Visa humanitaire pour Julian Assange à Genève ; rencontre avec le Conseiller d’Etat Mauro Poggia ; analyses de Nils Melzer, rapporteur de l’ONU sur la torture.

Rundschau du 19 février 2020 de la Radio Télévision Suisse alémanique (DSR)
Häftling Assange: «Hexenprozess» gegen Enthüllungs-Journalisten

https://www.srf.ch/play/tv/redirect/detail/01f27e32-b287-45e4-9088-e1b3e2b9089e

Visite de Jean Rossiaud à Londres: suivi du procès en extradition ; vote de la résolution pour un Visa humanitaire à Gènève par une large majorité du parlement genevois.

Mise au point du 1er mars 2020 de la Radio Télévision Suisse romande 
Le canton de Genève réclame un visa humanitaire pour Julian Assange
La bande-annonce: 
https://www.facebook.com/miseaupoint/videos/238190580523386/?vh=e&d=n
Le reportage:  https://www.facebook.com/miseaupoint/videos/562189741055666/?vh=e&d=n
 

Interview de Jean-Luc Addor, député fédéral UDC.


https://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/jean-luc-addor-un-udc-defenseur-de-julian-assange?id=11132036

Reportage du 28 février 2020 de la Radio Télévision suisse italienne (TSI)
La mano tesa di Ginevra per Assange

https://www.rsi.ch/g/12803427
 

Telegiornale 7 mars 2020
Il padre di Assange incontra Lula a Ginevra

https://www.rsi.ch/play/tv/telegiornale/video/il-padre-di-assange-incontra-lula-a-ginevra?id=12819420

 

Rencontre de John Shipton à Genève avec l’ex-président du Brésil Lula.

RT France du 7 mars 2020
«Assange devrait être traité comme un héros» : Lula a rencontré le père du fondateur de WikiLeaks

https://francais.rt.com/international/72084-assange-devrait-etre-traite-comme-heros-lula-pere-fondateur-wikileaks

DERNIERES NOUVELLES

 

UN VISA HUMANITAIRE :

POURQUOI ?

Après 9 ans d’enquête préliminaire sur des allégations d'inconduite sexuelle, la Suède a définitivement classé, pour la 3ème fois et sans suite, les poursuites visant Julian Assange, et a retiré le mandat d’arrêt qu’elle avait lancé.

 

Néanmoins, Julian Assange reste détenu dans le cadre d'une demande d'extradition vers les Etats-Unis dans la prison de haute sécurité de Belmarsh au Royaume-Uni, prison de grade A, pour les criminels les plus dangereux.

Il est condamné en confinement solitaire, 23 heures par jour.

 

Les experts de l'ONU et d'autres experts médicaux l'ont confirmé: Julian Assange est victime de torture et sa vie est aujourd'hui en danger ; il s’avère par conséquent indispensable qu’il se fasse soigner.

 

La première partie du procès en extradition vers les Etats-Unis où il risque la peine de mort, s’est terminée le 27 février 2020. La seconde se déroulera début mai. Plus aucune autre charge n’est retenue contre lui. La liberté conditionnelle pourrait lui être accordée dans l’intervalle.


Attachés à la tradition d’accueil de Genève, siège européen de l’Organisation des Nations Unies et capitale internationale des droits humains et de l'action humanitaire, une grande majorité des députés du parlement genevois ont voté en urgence, le 27 février 2020, une résolution demandant qu'un visa humanitaire soit délivré à Julian Assange sans délai.

 

Julian Assange doit maintenant signer et déposer une demande formelle de visa humanitaire à l’ambassade de Suisse à Londres. Le Conseil fédéral devra alors statuer en tenant compte de l’avis très favorable du Canton de Genève.

 

Un visa humanitaire n’est pas une demande d’asile en Suisse, mais une permission temporaire de séjour. Ce séjour permettra à Julian Assange de recouvrer sa santé, avant de pouvoir choisir sereinement où il désire poursuivre sa vie.

Nils Melzer

Rapporteur spécial de l'ONU sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

« En vingt ans de travail auprès des victimes de guerre, de violence et de persécution politique, je n'ai jamais vu un groupe d'États démocratiques se rassembler pour isoler, diaboliser et maltraiter délibérément un seul individu au cours d’une si longue période de temps et avec si peu de respect pour la dignité humaine et la primauté du droit. (...) Son exposition continue à l'arbitraire et aux abus pourrait lui coûter la vie ».

Les principaux documents produits par Nils Melzer qui attestent que Julian Assange a subi une torture systématique et répétée sur une longue durée.

Communiqués de presse du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH)

Le jeudi 27 février 2020, le Grand Conseil du canton de Genève a adopté une résolution d'urgence, à une large majorité.

Elle demande à la Confédération d'accorder un visa humanitaire à Julian Assange lui permettant l'accès à des soins médicaux urgents.  

"Cela fait dix ans que Julian Assange est privé de liberté. Ce visa humanitaire lui permettrait de bénéficier d'un traitement au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), spécialisés dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique".
Jean Rossiaud, Député au Grand Conseil,
Les Vert.e.s
"Tout démocrate ne peut être qu'interpellé par la situation de M. Assange sur le plan humanitaire et sanitaire. Le Conseil d'Etat portera cette résolution auprès des autorités fédérales compétentes. Il ne s'agit pas d'ingérence, mais de bons offices".
Mauro Poggia,
Conseiller d'Etat en charge de la Sécurité, de l'emploi et de la santé

Députés signataires et soutiens politiques à la résolution

 

Jean Rossiaud

Les Verts

Emmanuel Deonna

PS

Pierre Bayenet

EAG

Christo Ivanov

UDC

Danièle Magnin

MCG

Guy Mettan

Hors parti

Jean-Charles Rielle

Hors parti

Pierre Eckert

Les Verts

Nicole Valiquer Grecuccio

PS

Jean Brugermeister

EAG

Thomas Blasi

UDC

Yves Dematteis

Les Verts

Sylvain Thévo

PS

Salima Moyard

PS

Olivier Baud

EAG

Nicolas Clémence

PS

Boris Calame

Les Verts

Xhevrie Osmani

PS

Christina Meissner

PDC

Dilara Bayrak

Les Verts

Claude Bocquet

PDC

Alessandra Oriolo

Les Verts

Lena Strasser

PS

Jocelyne Haller

EAG

Diego Esteban

PS

 
 

Texte de la résolution d'urgence